309980351.8dd5717.5f018f64c2c242db8d8780bd676c8ee0

Explorer la Corse côté sauvage

Nos trois lieux sauvages préférés pour un été corse hors des sentiers battus.

Criques sauvages envahies de maquis, flèches de pierres, îles fantastiques, champs bucoliques: la Corse est un continent à part entière.

Ici, la nature est le grand maître à bord. Nous sommes partis à la recherche des plus beaux lieux sauvages, pour explorer l’Ile de Beauté hors des sentiers battus.

Fans de voile, aventuriers en kayak ou baigneurs paisibles : voici nos trois façons de découvrir la Corse côté sauvage cet été.

1. Les arabesques de Bonifacio

Les Bouches de Bonifacio sont un détroit international qui abrite une réserve naturelle d’une incroyable beauté.

Dès le lever du soleil, rejoignez le port de Bonifacio, gardé par son imposante citadelle. Sautez à bord d’un voilier et partez explorer le gigantesque chaos de pierres qui constitue ces Bouches étonnantes.

Les petites îles qui s’y cachent forment la plus grande réserve naturelle de France : une faune sous-marine magnifique, des oiseaux remarquables comme le puffin cendré et une flore aux influences alpines et africaines.

les Bouches de Bonifacio en Corse

Bateau et un homme qui saute d'une falaise en Corse

Si vous voguez un peu plus loin, vous trouverez les îles Lavezzi puis les côtes émeraudes de Sardaigne.

Dans l’après-midi, retrouvez l’ambiance familiale et estivale de la Villa Signuria et sa vue imprenable sur les Bouches au loin.

2. Le canyon de la rivière Zoicu

Se perdre dans le canyon du Zoicu est une aventure à part entière, une expédition en plein centre d’une nature totalement sauvage.

Si vous êtes aventurier, c’est un circuit à découvrir absolument. Partez en kayak à travers les méandres de cette rivière sinueuse et arrêtez-vous sur une plage de rochers. La suite de l’aventure se fait en escalade, à l’assaut des flèches de pierre du canyon. Arrivé tout en haut, reprenez votre souffle et imprégnez-vous de la vue imprenable sur la vaste gorge.

Zoicu rivière en Corse

Après une journée bien chargée, revenez à la Villa Nadia pour passer la soirée les pieds dans l’eau. Elle fait face au petit port de plaisance de Sagone, où voiliers et barques colorées sont au mouillage.

3. Le grand air des Agriates

Avec ses plages sauvages et ses étendues désertiques, le désert des Agriates montre le plus beau spectacle de la Haute-Corse. Remontez le sentier des douaniers à travers ce territoire inexploré pour dénicher la plage de Saleccia, notre plage favorite de la région.



C’est un petit coin de paradis hors sentiers battus où on peut bronzer des heures au bord de l’eau, pendant que les enfants jouent toute la journée dans la mer peu profonde. Avec un peu de chance, vous croiserez même une vache sauvage venue faire une baignade.

Lorsque le soleil commence à décliner, retrouvez la Villa Mizar, perchée au-dessus d’Algajola, dans les collines couvertes de maquis et d’oliviers sauvages.